Category: Presse (page 1 of 2)

Une bouffée d’oxygène pour les producteurs

Les Herbiers. Le Petit Poucet des épiceries coopératives cartonne

Ouverte depuis moins d’un an, l’épicerie coopérative des Herbiers, en Vendée, où les clients sont aussi les vendeurs du magasin, compte déjà trois cents adhérents. Un cas unique en France pour une commune rurale.

 

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/les-herbiers-85500/les-herbiers-le-petit-poucet-des-epiceries-cooperatives-cartonne-6664839

Un article Ouest France pour présenter les portes ouvertes de novembre 2019

France Inter – Interception

Donner du temps libre pour manger mieux et moins cher, c’est le principe des supermarchés coopératifs. Ou comment reprendre la main non seulement sur son alimentation mais aussi sur sa distribution, en se passant des super ou hypermarchés.

L’émission a été diffusée le dimanche 10/11 et nous avons déjà eu de très bons retours.

Ré-écoutez le podcast ici.

Les Herbiers. Lalouet’coop rassemble déjà 300 membres

Ouest France – 13/10/2019

Elle a ouvert il y a peine huit mois et elle vient de franchir un nouveau cap. La supérette coopérative locale et bio Lalouet’coop peut désormais se targuer d’avoir rassemblé 300 membres.

Le concept semble en effet en avoir séduit plus d’un. Car pour pouvoir y faire ses courses, « vous devez devenir coopérateur. Vous vous engagez à verser une part sociale de 60 € pour une personne seule ou 80 € pour un couple et d’effectuer, au minimum, deux heures de travail par mois dans le magasin (trois heures pour un couple) », rappelle l’association sur sa page Facebook.

En échange de quoi, les coopérateurs pourront faire leurs emplettes et participer à toutes les activités proposées.

Les Herbiers. Un club d’investisseurs aide Lalouet’Coop

Ouest France – 5/08/2019

Ce prêt de 1 312 € complète un investissement de la supérette coopérative.

Ouverte en février, la supérette coopérative manquait d’une chambre froide. Le coût :
2 626 €. Financé pour moitié par la trésorerie, le reste a été apporté par Le Cigales Le Lingot. Ce club d’investisseurs, fondé en octobre 2017 à La Roche-sur-Yon, a été  contacté au cours d’une réunion, et souhaitait investir dans un projet dynamique qui crée du lien social et fait vivre un territoire », explique Lucie Etonno. Le contrat a été signé ce lundi 5 août. La chambre froide permet de garder les aliments plus longtemps, d’avoir moins de pertes à la fois financières et en nourriture », assure Alicia Marcoux. Lalouet’Coop compte aujourd’hui 300 coopérants.

Les Herbiers. La supérette coopérative veut agrandir son équipe

Ouest France – 02-07-2019

L’association Lalouet’coop a ouvert son magasin autogéré en février 2019. Après quelques mois de rodage, elle ouvrait ses portes fin juin, pour tenter d’attirer de nouveaux coopérateurs.

L’air était brûlant, vendredi 28 juin, en pleine canicule. Pour échapper à ce soleil impitoyable, rien de tel que de se réfugier dans la fraîcheur de la petite supérette de Lalouet’coop, rue Nationale. Cela tombe bien : exceptionnellement, en ce jour de portes ouvertes, tout le monde pouvait y faire ses courses et pas seulement les adhérents de l’association.

Car Lalouet’coop, comme le suggère son nom, c’est un tout jeune supermarché coopératif, ouvert en février 2019 par l’association du même nom. Le principe ? « Nous sommes 285 coopérateurs à autogérer notre magasin, explique Sandrine Pasquier, elle-même coopératrice. Chacun d’entre nous obtient une part sociale en échange de 60 €, ou 80 € pour un couple. » À partir de là, tous peuvent profiter du magasin en échange d’un peu de leur temps. « C’est minimum deux heures toutes les quatre semaines, mais certains viennent beaucoup plus. »

Un lieu de rencontres

Achat des produits, mise en rayon, caisse… Tous les corps de métier d’une supérette classique sont donc assurés ici par des bénévoles, pour qui ces activités sont devenues un « deuxième métier, assure Sandrine Pasquier. C’est aussi un lieu d’échange, de rencontres : nous avons des ouvriers, des infirmiers, des chefs d’entreprise… On s’amuse, c’est un peu notre récréation ».

Le but des portes ouvertes, qui ont eu lieu de vendredi à samedi, était de recruter de nouveaux coopérateurs. Au début de l’aventure, ils étaient « entre 250 et 260. Nous n’en avons pas pris beaucoup depuis, car nous avions besoin de nous roder », précise Sandrine Pasquier. Forcément, quand on se lance dans un projet comme celui-là, au début on tâtonne. « Le plus compliqué, dans un groupe de cette taille, c’est de faire passer les informations. » Depuis, les coopérateurs ont trouvé la parade : « On s’organise grâce à un groupe Facebook. »

Côté gestion de stock, l’équipe s’est aussi améliorée : « Les ruptures sont de plus en plus rares. » Comme tous les autres aspects du fonctionnement de ce magasin, elle est prise en charge par un groupe de travail. « Chacun des membres gère un ou deux produits. Le plus dur, au début ça a été les produits frais. Mais les gens étaient compréhensifs, car tout le monde est conscient des difficultés. » Grand soulagement : l’association vient d’investir dans une chambre froide, qui va lui permettre de voir beaucoup plus loin.

Ses finances, Lalouet’coop les tire exclusivement du revenu de ses ventes. « Nous nous sommes fixé une marge de 18 %, indique Sandrine Pasquier. Elle nous sert à financer la structure et les charges. Les bénéfices sont destinés aux investissements. »

C’est donc le bon moment pour l’équipe de s’agrandir. Sandrine Pasquier espère que la journée portes ouvertes aura donné envie aux curieux de s’y mettre. Une heure après le début, ils étaient déjà une quinzaine, extérieurs à l’association, à avoir poussé la porte du magasin.

Lalouet prendra bientôt son envol

Une bonne action par jour avec Lalouet’coop

Ouest France – 28/01/2018

Sur Facebook, l’association a lancé, depuis début janvier, des challenges à la portée de tous. Des petites actions à mener au quotidien en faveur de la planète.

Un jour, un défi. Durant tout le mois de janvier Lalouet’coop propose, via sa page Facebook, 31 défis simples et réalisables par tout le monde. Une forme de calendrier de bonnes résolutions en ce premier mois de l’année, sur tout ce qui touche l’environnement et le mieux vivre ensemble.

Pour Malorie Renou et Émilie Petitbon, chargées de travailler sur la communication et l’informatique au sein de l’association, « c’est une façon de faire vivre le site et de nous faire connaître ». Une idée qui avait germé en décembre et aurait pu constituer un calendrier l’Avent.

Moteur de recherche

« Tous les sujets abordés sont des thèmes qui nous touchent, avance Malorie. L’idée est que ça fasse une émulation, qu’il y ait des échanges »

Dans leur besace, les bénévoles abordent des sujets forcément connus du grand public, comme le Stop-pub sur les boîtes aux lettres. Les conseils s’orientent aussi vers le zéro emballage chez votre boulanger. Comment? Emporter un sac à pain et une boîte en plastique pour transporter les pâtisseries. Suggestion moins connue: utiliser un moteur de recherche internet solidaire comme Lilo, Qwant ou Ecosia. Et puis ce sont les petits gestes du quotidien qui sont mis en avant : dire bonjour à ses voisins. Un acte a priori anodin « qui fait du bien à tous ». Mais encore: se débarrasser de ses produits toxiques, les bienfaits du vélo, des journées sans écrans, etc.

Que de (bonnes) habitudes à prendre. Selon leurs recherches, il faudrait 30 jours pour qu’elles sancrent dans notre quotidien.

Dans quelques jours, le défi prendra fin. Malorie et Émilie imaginent demander des retours aux internautes, que chacun relate son expérience.

Avec ces propositions, c’est un peu l’ouverture que veut se donner l’association lors de son futur supermarché coopératif et participatif. « À Lalouet’coop, on n’est pas que sur l’alimentaire », avance David Mérit, l’un des cofondateurs.

En février ce sera l’heure du forum, ouvert aux 83 membres de l’association. Un rendez-vous sur l’avancée du projet.

À suivre, le « supergoûter » de Lalouet’coop, ouvert à tous. L’occasion de poser des questions, de rencontrer les adhérents. À gagner un cabas avec des produits… Locaux.

Dimanche 4février, 16 h, salle de la Mijotière. Goûter de Lalouet’coop. Pré-inscription recommandée. www.facebook.com/LalouetCoop/

Le pique-nique de Lalouet’Coop est un succès

Ouest France 25/07/2017

Près de 150 personnes, en famille ou entre amis, ont pris part au pique-nique organisé par la jeune association les Amis de Lalouet’Coop, dimanche, dans les jardins de Coria. Le rendez-vous était un prétexte convivial pour informer sur la création d’un supermarché coopératif et participatif aux Herbiers.

Grande satisfaction pour la quinzaine d’initiateurs du projet : l’idée séduit bien au-delà de leurs cercles relationnels respectifs. « On a même intéressé des gens qui étaient simplement de passage dans le parc », remarque David Mérit.

La journée a été très productive, puisque 45 hommes et femmes ont adhéré à l’association. Parmi eux, un grand nombre de personnes prêtes à s’investir activement. Plus d’une trentaine se sont inscrites dans l’une des quatre commissions qui permettront de créer le magasin.

 

Older posts

© 2021 Lalouet'Coop

Theme by Anders NorenUp ↑