Nos producteurs sont géniaux – Visite de ferme

Merci à Christophe, coopérateur de Lalouet’Coop pour son retour sur la visite de la ferme à Sainte Cécile le 18 mai dernier.

       

A l’occasion de leur première journée « portes ouvertes » le 18 mai dernier, Lalouet’ Coop s’est rendu à Sainte Cécile chez l’EARL Chevr’o’lait. Point de limousines dans cet élevage, mais un troupeau de près de trois cent chèvres élevées par Gael et Christelle sur 30 hectares de pâturage .

« C’est un élevage qu’on a repris il y a six ans après une reconversion professionnelle, car on a toujours été passionnés par les chèvres. Je m’occupe de l’élevage, et ma compagne, Christelle, s’occupe de la partie fromage et commercialisation. », explique Gaël, entre deux réponses aux visiteurs. Les éleveurs sont particulièrement occupés en cette journée, car en plus de la journée de travail traditionnelle, il faut accueillir les très nombreuses personnes venues découvrir l’exploitation. Au cours de la journée, c’est une bonne centaine de clients qui vont visiter les différents bâtiments de l’élevage. Un premier hangar permet d’abriter les petits, on y voit même des biberons munis de tétines, à la surprise des petits visiteurs. Un plus grand héberge le troupeau après sa phase de pâturage.
 « La journée commence à six heures du matin, avec la traite, puis on emmène les chèvres aux champs, on les nourrit, on les ramène, une nouvelle traite… on finit souvent finit vers 21  heures. On tourne à presque soixante dix heures par semaine.». Vers 17 heures, effectivement, un bruit de sabots assez impressionnant attire les visiteurs : un troupeau arrive pour la seconde traite de la journée. Les enfants présents sont même invités à positionner les gobelets trayeurs sur les mamelles afin que le lait puisse être aspiré et recueilli dans un bocal adapté.
          
Ce lait sera vendu en bouteille, ou travaillé pour en faire des yaourts ou des fromages. « Il y a évidemment le fromage de base, que l’on décline en frais, on peut aussi l’aromatiser avec des échalotes, des fines herbes ou de la papaye. Nous affinons aussi nos fromages, avec différents stades, selon les goûts. » Les visiteurs le savent évidemment, et se pressent déjà au stand de vente sur place. On y retrouve les produits vendus à Lalouet’Coop, quelques variétés supplémentaires, et même du savon au lait de chèvre, produit par la Savonnerie des Collines, aux Epesses. Mais le grand succès du jour reste la toute première production de tomme, que l’on espère voir prochainement dans les vitrines réfrigérées de Lalouet’Coop.
De nouveaux produits qui ne sont qu’une étape, rappellent les producteurs : « Depuis début mai, on a commencé la conversion en agriculture biologique. On n’a jamais mis de produits chimiques sur nos terres, nos céréales sont déjà sans OGM, nous avons maintenant suffisamment de pâturages pour mettre le projet en route. La labellisation sera effective dans deux ans.» .
     

2 Comments

  1. Bonjour, je souhaiterai faire partie de l’alouette coop; Comment est ce possible?

    • Bonjour Vanessa,
      Pour faire partie de Lalouet’Coop, rien de plus simple ! Il suffit de passer au magasin aux heures d’ouverture. Il y aura forcément quelqu’un pour vous accueillir, vous faire visiter le magasin et vous inscrire ! Vous pouvez également profiter des portes ouvertes qui auront lieu le vendredi 15 novembre de 15h à 19h30 et le samedi 16 novembre de 9h30 à 12h.
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Lalouet'Coop

Theme by Anders NorenUp ↑