Ouest France – 28/01/2018

Sur Facebook, l’association a lancé, depuis début janvier, des challenges à la portée de tous. Des petites actions à mener au quotidien en faveur de la planète.

Un jour, un défi. Durant tout le mois de janvier Lalouet’coop propose, via sa page Facebook, 31 défis simples et réalisables par tout le monde. Une forme de calendrier de bonnes résolutions en ce premier mois de l’année, sur tout ce qui touche l’environnement et le mieux vivre ensemble.

Pour Malorie Renou et Émilie Petitbon, chargées de travailler sur la communication et l’informatique au sein de l’association, « c’est une façon de faire vivre le site et de nous faire connaître ». Une idée qui avait germé en décembre et aurait pu constituer un calendrier l’Avent.

Moteur de recherche

« Tous les sujets abordés sont des thèmes qui nous touchent, avance Malorie. L’idée est que ça fasse une émulation, qu’il y ait des échanges »

Dans leur besace, les bénévoles abordent des sujets forcément connus du grand public, comme le Stop-pub sur les boîtes aux lettres. Les conseils s’orientent aussi vers le zéro emballage chez votre boulanger. Comment? Emporter un sac à pain et une boîte en plastique pour transporter les pâtisseries. Suggestion moins connue: utiliser un moteur de recherche internet solidaire comme Lilo, Qwant ou Ecosia. Et puis ce sont les petits gestes du quotidien qui sont mis en avant : dire bonjour à ses voisins. Un acte a priori anodin « qui fait du bien à tous ». Mais encore: se débarrasser de ses produits toxiques, les bienfaits du vélo, des journées sans écrans, etc.

Que de (bonnes) habitudes à prendre. Selon leurs recherches, il faudrait 30 jours pour qu’elles sancrent dans notre quotidien.

Dans quelques jours, le défi prendra fin. Malorie et Émilie imaginent demander des retours aux internautes, que chacun relate son expérience.

Avec ces propositions, c’est un peu l’ouverture que veut se donner l’association lors de son futur supermarché coopératif et participatif. « À Lalouet’coop, on n’est pas que sur l’alimentaire », avance David Mérit, l’un des cofondateurs.

En février ce sera l’heure du forum, ouvert aux 83 membres de l’association. Un rendez-vous sur l’avancée du projet.

À suivre, le « supergoûter » de Lalouet’coop, ouvert à tous. L’occasion de poser des questions, de rencontrer les adhérents. À gagner un cabas avec des produits… Locaux.

Dimanche 4février, 16 h, salle de la Mijotière. Goûter de Lalouet’coop. Pré-inscription recommandée. www.facebook.com/LalouetCoop/